Franck Balandier

Franck Balandier avait rejoint avec enthousiasme l’équipe du Chat Noir l’an dernier et avait livré au journal quelques papiers bien sentis. Nous l’avions rencontré à France culture au cours de l’enregistrement d’une émission. Sa connaissance de l’œuvre et de la vie d’Apollinaire, auquel il avait consacré deux livres, était impressionnante. Ce grand homme au petit chapeau était très amical et sympathique, il respirait la poésie comme l’air, les deux lui étant indispensables. Il nous a quittés au mois de décembre. Son rire et sa bonne humeur resteront dans nos mémoires. Le Chat Noir présente ses condoléances à sa famille et ses nombreux amis.

Vienne la nuit, sonne l’heure Les jours s’en vont, je demeure.

#JournalLeChatNoir