Poème – Éd Arulapul

L’Orange est bleue comme une Terre Par Éd Arulapul, inspiré de Paul Éluard

L’Orange est bleue comme une Terre Jamais une erreur, les couleurs ne mentent pas Elles ne vous donnent plus qu’à rêver Au tour des pinceaux de se pendre Les jaloux et les vautours Elle sa blouse d’élégance Tous les regrets tous les soupirs Et quels revêtements de persévérance À la croire déjà connue.

Les fusées atterrissent au rouge Le crépuscule se passe la corde au cou Un collier de mal être Des flammes couvrent les fous Tu as toutes les peines lunaires Toute la lune sur la mer Sur les sentiers de ton étrangeté.

#JournalLeChatNoir