Poème Champo

MARS ON FIRE

CRAAC ! une étoile craque Dans l’épaisseur noire. Elle poudroie, puis claque, Et se laisse déchoir.

Puis une matière éparse, Constellée de grumeaux, Du vide se déverse Pour former un ilot.

Peu à peu donc, la masse Se pétrifie, s’agglomère, Par le feu, par le fer, Qui pourtant la menacent.

Dans l’atmosphère de brume Ou de fumée opaque ? Là, des cratères écument, Là, des volcans éclatent.

Vrais paysages martiens, Avec monts, dunes et crêtes, Croûtes roussies, ou bien, Vallées blondes et secrètes.

Champo

Qui gardent souvenir De fleuves et d’océans. Mais rien ne semble dire Qu’il y ait eu du vivant.

L’eau est toute de glace, Ou neige carbonique, Ou nuages qui passent Dans un ciel rouge brique.

Parsemé de vents spatiaux, De souffles qui font naître Tourbillons et tempêtes De poussières… Rodéos.

Les couchers de soleil Sont couleur indigo. Oh la… faut que j’m’éveille, Si j’veux pas d’brasero !

Car mon pancake s’embrase Roussit, crépite et sèche, Sur mon ardente plaque De gaz.

#JournalLeChatNoir